Robert Mitchum devrait avoir : 99 ans

Robert Mitchum, de son vrai nom Robert Charles Durman Mitchum, était un acteur et chanteur américain né le 6 août 1917 à Bridgeport, Connecticut et décédé le 1er juillet 1997 à Santa Barbara, Californie. Robert Mitchum est né à Bridgeport, Connecticut, de l'ouvrier de chantiers navals et de chemin de fer James Thomas Mitchum et d'Ann Harriet Gunderson, immigrante norvégienne et fille d'un capitaine de marine.

Sa sœur, Annette (actrice sous le pseudonyme de Julie Mitchum), était née en 1913. James Mitchum mourut sur un chantier de chemin de fer à Charleston (Caroline du Sud) en février 1919, alors que Robert n'avait pas encore deux ans. Après la mort de son mari, Ann Mitchum reçut une pension du gouvernement, et se rendit compte bientôt qu'elle était enceinte. Elle rentra auprès de sa famille dans le Connecticut, et épousa un ancien officier de l'Armée britannique qui l'aida à élever les trois enfants puisqu'en septembre 1919 naquit John. Lorsque ses enfants furent en âge d'aller à l'école, Ann trouva un travail comme linotypiste pour le Bridgeport Post.

Il est l'un des acteurs emblématiques du film noir depuis sa première apparition dans la série B L'Étrange mariage, mettant en scène un serial killer psychotique. Pour Lame de fond , il incarne le frère de Robert Taylor aux côtés de Katharine Hepburn dans ce qui sera la seule incursion dans le genre de Vincente Minnelli.

En 1946, dans Le Médaillon il est l'ex-mari de la femme fatale Laraine Day, alors que l'année suivante dans La Vallée de la peur (entre western et film noir), son personnage se remémore son passé tout en pourchassant ceux qui ont tué sa famille. Pour Feux croisés également sorti en 1947, Mitchum appartient à un groupe de soldats, dont l'un a tué un juif. Cette critique de l'antisémitisme et des méthodes d'entraînement militaire, réalisée par Edward Dmytryk, fut un film marquant de cette année-là et sera sélectionné pour cinq Oscars.

Après Feux croisés Mitchum joue le premier rôle d'un des meilleurs films de sa carrière, La Griffe du passé (resssorti plus tard en France sous le titre Pendez-moi haut et court) réalisé par Jacques Tourneur et photographié par Nicolas Musuraca. Il est Jeff Markham, un propriétaire d'une station-service isolée qui se retrouve rattrapé par son passé trouble avec le joueur Whit Sterling (Kirk Douglas) et la femme fatale Kathie Moffett (Jane Greer). Même s'il est passé relativement inaperçu au moment de sa sortie, le film a ensuite fait l'objet d'une reconnaissance tardive auprès des cinéastes et des journalistes qui le portèrent aux nues. L'acteur sera à nouveau photographié par Musuraca dans le « western psychologique » de Robert Wise Ciel rouge l'année suivante.

Robert Mitchum a sorti sous son nom un disque de chansons calypso Calypso is like so où il reprend notamment la célèbre Matilda déja chantée par Harry Belafonte. Une curiosité musicale où l'acteur chante avec l'accent local. L'album date de 1957 et 1958 et a été réédité en 1995 chez Capitol Records.

En fait l'album calypso date de 1957, mais en 1958 Robert Mitchum a aussi enregistré un 45 tours (My honey's loving arms/The Ballad of thunder road), puis, en 1967, un album d'orientation country intitulé That man dans lequel il interprète notamment une nouvelle version de The Ballad of thunder road ainsi qu'une version poignante de Sunny. Ces enregistrements ont également été réédités en CD dans les années 1990. Une rumeur circule selon laquelle il existerait un autre 45 tours qui, lui, n'aurait pas été réédité en CD.

 

FILMS

  • 1943 : Et la vie continue, de Clarence Brown
    1943 : Gung ho de Ray Enright
    1943 : Cry havoc, de Richard Thorpe
    1943 : Maître de ballet, de Malcolm Saint Clair
    1945 : Les Forçats de la gloire (The Story of G.I. Joe), de William A. Wellman
    1946 : Lame de fond (Undercurrent) de Vincente Minnelli
    1947 : La Vallée de la peur (Pursued) de Raoul Walsh
    1947 : Feux croisés (Crossfire) de Edward Dmytryk
    1947 : La Femme de l'autre (Desire me) de Mervyn LeRoy
    1947 : Pendez-moi haut et court/La Griffe du passé (Out of the Past), de Jacques Tourneur
    1948 : Rachel and the Stranger de Norman Foster
    1948 : Ciel rouge de Robert Wise
    1949 : Le Poney rouge (The red Pony)
    1949 : Ça commence à Vera Cruz (The Big Steal) de Don Siegel
    1950 : Where Danger Lives de John Farrow
    1951 : Mon passé défendu (My Forbidden Past) de Robert Stevenson
    1951 : Fini de rire (His Kind of Woman) de John Farrow
    1952 : Le Paradis des mauvais garçons (Macao) de Josef von Sternberg
    1952 : Les Indomptables (The Lusty Men) de Nicholas Ray
    1952 : Un si doux visage (Angel Face) d' Otto Preminger
    1953 : La Sorcière blanche (White Witch Doctor) de Henry Hathaway
    1953 : Passion sous les tropiques (Second chance) de Rudolph Maté
    1954 : La Rivière sans retour (River of No Return) d' Otto Preminger
    1955 : Pour que vivent les hommes (Not as a Stranger) de Stanley Kramer
    1955 : La Nuit du chasseur (The Night of the Hunter), de Charles Laughton
    1956 : L'Énigmatique Monsieur D (Foreign Intrigue)
    1956 : Bandido (Bandido) de Richard Fleischer
    1957 : Dieu seul le sait de John Huston
    1957 : L'Enfer des tropiques (Fire down bellow), film de Robert Parrish
    1957 : Torpilles sous l'Atlantique de Dick Powell
    1959 : Trahison à Athènes (The Angry Hills) de Robert Aldrich
    1959 : L'Aventurier du Rio Grande (The Wonderful Country) de Robert Parrish
    1960 : Celui par qui le scandale arrive (Home from the hill) de Vincente Minnelli avec Eleanor Parker, George Peppard, George Hamilton. Rôle de Wade Hunnicut
    1960 : Ailleurs l'herbe est plus verte de Stanley Donen
    1960 : Horizons sans frontières (The Sundowners) de Fred Zinnemann
    1962 : Les Nerfs à vif (Cape Fear) de Jack Lee Thompson
    1962 : Le Jour le plus long
    1962 : Deux sur la balançoire (Two for the Seesaw) de Robert Wise
    1963 : Le Dernier de la liste (The List of Adrian Messenger) de John Huston : Cameo
    1963 : Madame croque-maris (What a Way to Go !) de J. Lee Thompson
    1966 : El Dorado de Howard Hawks
    1967 : La Route de l'ouest d' Andrew V. McLaglen
    1968 : Anzio de Edward Dmytryk
    1968 : Cinq Cartes à abattre (5 Card Stud) de Henry Hathaway
    1968 : Cérémonie secrète (Secret Ceremony) de Joseph Losey
    1970 : La Fille de Ryan de David Lean
    1972 : La Colère de Dieu, film de Ralph Nelson
    1973 : Les Copains d'Eddie Coyle (The Friends of Eddie Coyle) de Peter Yates
    1974 : Yakuza (The Yakuza) de Sydney Pollack
    1975 : Adieu ma jolie (Farewell, my Lovely) de Dick Richards
    1976 : Le Dernier Nabab (The Last Tycoon) d'Elia Kazan
    1978 : Le Grand sommeil de Michael Winner
    1984 : Maria's Lovers de Andreï Kontchalovski
    1988 : Mr. North de Danny Huston
    1990 : Présumé dangereux de Georges Lautner
    1991 : Les Nerfs à vif (Cape Fear) de Martin Scorsese
    1993 : Woman of Desire ( avec Bo Derek et Jeff Fahey )
    1995 : Dead Man, de Jim Jarmusch

 

RECOMPENSES

 

  • 1993 - Prix Donostia pour l'ensemble de sa carrière - Festival international du film - San Sebastián.
  • 1992 - Prix Cecil B. DeMille - Golden Globes, États-Unis.
  • 1991 - Prix pour l'ensemble de sa carrière - National Board of Review, États-Unis.
  • 1980 - Prix pour l'ensemble de sa carrière - Critiques de cinéma de Los Angeles, États-Unis.
  • 1978 - Prix pour l'ensemble de sa carrière - Convention ShoWest, États-Unis.
  • 1961 - Pour : HORIZONS SANS FRONTIÈRES - THE SUNDOWNERS - Prix NBR - Meilleur acteur - National Board of Review, États-Unis.
  • 1961 - Pour : CELUI PAR QUI LE SCANDALE ARRIVE - HOME FROM THE HILL - Prix NBR - Meilleur acteur - National Board of Review, États-Unis.
  • 1950 - Prix pomme acide - Acteur le moins coopératif - Golden Apple Awards, États-Unis.

 

INFOS

 

  • Nom de naissance : Robert Charles Durman Mitchum
  • Date et lieu de naissance : 06-08-1917, à Bridgeport, Connecticut, États-Unis
  • Date et lieu du décès : 01-07-1997, à Santa Barbara, Californie, États-Unis
  • Cause du décès : Cancer du poumon et emphysème à 79 ans
  • Robert Mitchum a été incinéré et ses cendre dispersées en mer
  •  
  • Marié jusqu'à son décès à Dorothy Spence (1940 - 01 juillet 1997)
    3 enfants.: Jim Michum (1941), Christopher (1943) et sa fille Petrine (1954)

 

ANECDOTES

 

  • Père des acteurs Jim Mitchum et Christopher Mitchum et sa fille Petrine.
  • Frère de l'acteur John Mitchum (1919 décédé en 2001) et une soeur Julie Mitchum (1914 décédée en 2003)
  • Grand-père de l'acteur Bentley Mitchum (1967) et de l'actrice Carrie Mitchum (1965).
  • Très tôt, le jeune Robert doit se débrouiller seul et faire son apprentissage dans la rue, il apprend à s'y battre notamment. A 14 ans, il quitte l'école et part sur les routes. A 16 ans, il est arrêté pour vagabondage, il passe 6 jours dans un pénitencier.
  • Durant les années 40, il exerce successivement les activités de conducteur de camion, barman, videur et boxeur où il s'est cassé le nez. Robert Mitchum est même cuisinier, danseur mondain, agent de publicité et garde du corps d'un astrologue de Los Angeles.
  • Le jour, Bob travaille aux usines Lockheed, la nuit il apparaît dans de petites productions théâtrales. Il souffre d'insomnie chronique durant cette période et de troubles de la vue. Renvoyé, il trouve un emploi dans une compagnie d'assurances puis commis voyageur (vend des chaussures).
  • Chômeur, très déprimé, la chance lui sourit enfin : il rencontre Harry Sherman, producteur de la série " Hopalong Cassidy". Affirmant savoir monter à cheval, il tombe 3 fois, mais on change de cheval ! Il est engagé.
  • Aussi anticonformiste dans la vie que dans ses films, l'homme Mitchum et l'acteur se fondent totalement : querelleur, grand buveur, absence totale de préjugés et libéral déclaré.
  • En 1955, Robert Mitchum crée sa maison de production, qu'il baptise DRM Production d'après ses initiales et celles de son épouse.
  • En 1957, il signe un contrat chez Capitol Record et rencontre quelques succès, notamment avec la chanson " Calypso is Like so ".
  • En 1960, il tient sans doute l'un de ses plus beaux rôles dans "Celui Par Qui Le Scandale Arrive". Il a 43 ans, c'est son 61ème film. Alternant alors les comédies, les films de guerre et les westerns, où il manifeste toujours le même humour, la même nonchalance et décontraction.

 

Source

 

Autres biographies

 

 

 

 

 

 

Livre funéraire  l  Vidéos  l  Accueil du site  l  Page précédente

 

 

© Reproduction interdite

 

 

Nbv:165617
Nbv/j:86
Nbv en ligne:1

 

 

 

Revenir en Haut