Paul Newman devrait avoir : 92 ans

Paul Newman est un acteur, réalisateur, producteur et scénariste né le 26 janvier 1925 à Shaker Heights dans l'Ohio (États-Unis) et mort le 26 septembre 2008 près de Westport (Connecticut)[4]. Paul Newman est né à Cleveland dans l'Ohio. Son père était juif allemand et sa mère était catholique avec des racines hongroises. Il participe de 1941 à 1945, à la guerre du Pacifique, où il est blessé.

Cet incident lui interdit de pratiquer le sport et il se consacre alors au théâtre. Il étudie l'art dramatique d'abord à école d'art dramatique de Yale, puis à l'Actor's Studio de New York, auprès de Lee Strasberg. Bientôt, il monte sur scène à Broadway dans des piècescomme Picnic (1953) ou The desperate Hours (1955), qui lui apportent la célébrité. À partir de 1954, il tourne pour le cinéma. Son premier film est Le Calice d'argent de Victor Saville. Ses prestations sont remarquées dans Le gaucher d'Arthur Penn (1957), La chatte sur un toit brûlant (1958) ou Exodus (1960).

En 1961, il joue dans L'arnaqueur un personnage dont il reprendra le rôle dans La Couleur de l'argent de Martin Scorsese (1986). Avec La Couleur de l'argent, Paul Newman déccroche enfin l'Oscar du meilleur acteur dans un premier rôle.

D'autres rôles importants émaillent sa filmographie: Luke la main froide (1967), Butch Cassidy et le Kid (1969), L'arnaque (1973), La tour infernale (1974), Le policeman (1981) et Le verdict (1982).

Dès 1959, Paul Newman s'intéresse à la réalisation. Il commence par un court-métrage : On the harmfulness of tobacco (Sur les méfaits du tabac), puis il poursuit dans cette voie avec Rachel, Rachel (1968), De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (1972), La ménagerie de verre (1986).

En 1958, Newman épouse l'actrice Joanne Woodward. A eux deux, ils battent un record: c'est le couple marié à Las Vegas qui a la plus longue durée de vie commune !

Il a obtenu un Golden Globe Award pour Rachel, Rachel en 1969 et l'Oscar du meilleur acteur en 1986 pour son rôle dans La Couleur de l'argent de Martin Scorsese.

Parallèlement à sa carrière d'acteur, Newman s'est lancé dans diverses actions caritatives. Il a créé, par exemple, une marque de produits alimentaires (Newman's Own) dont les bénéfices sont versés à des organismes de charité pour les enfants. Il organise des camps pour enfants cancéreux et aide financièrement des centres pour personnes abusant des drogues ou de l'alcool.

Paul Newman est également connu pour son implication dans le sport automobile, il est d'ailleurs le co-propriétaire de l'écurie Newman/Haas/Lanigan Racing.

En mai 2007, il annonce la fin de sa carrière cinématographique.

Il est alors atteint d'un cancer des poumons qui ne lui laisserait plus que quelques semaines à vivre. Il en mourut le 26 septembre 2008 à 83 ans. 

FILMS (acteur)

  • 1954 : Le Calice d'argent (The Silver Chalice), de Victor Saville, dans le rôle de Basil
  • 1956 : Marqué par la haine (Somebody Up There Likes Me), de Robert Wise, dans le rôle de Rocky Graziano
  • 1956 : The Rack, de Arnold Laven, dans le rôle de Capt. Edward Worthington Hall Jr.
  • 1957 : Pour elle un seul homme (The Helen Morgan Story), de Michael Curtiz, dans le rôle de Larry Maddux
  • 1957 : Femmes coupables (Until They Sail), de Robert Wise, dans le rôle de Capt. Jack Harding
  • 1958 : Les Feux de l'été (The Long, Hot Summer), de Martin Ritt, dans le rôle de Ben Quick
  • 1958 : Le Gaucher (The Left Handed Gun), de Arthur Penn, dans le rôle de William Bonney (Billy the Kid)
  • 1958 : La Chatte sur un toit brûlant (Cat on a Hot Tin Roof), de Richard Brooks, dans le rôle de Brick Pollitt
  • 1958 : La Brune brûlante (Rally 'Round the Flag, Boys!), de Leo McCarey, dans le rôle de Harry Bannerman
  • 1959 : Ce monde à part (The Young Philadelphians), de Vincent Sherman, dans le rôle de Anthony Judson Lawrence/Narrateur
  • 1960 : Du haut de la terrasse (From the Terrace), de Mark Robson, dans le rôle de David Alfred Eaton
  • 1960 : Exodus, de Otto Preminger, dans le rôle de Ari Ben Canaan
  • 1961 : L'Arnaqueur (The Hustler), de Robert Rossen, dans le rôle de Eddie Felson
  • 1961 : Paris Blues, de Martin Ritt, dans le rôle de Ram Bowen
  • 1962 : Doux Oiseau de jeunesse (Sweet Bird of Youth), de Richard Brooks, dans le rôle de Chance Wayne
  • 1962 : Aventures de jeunesse (Hemingway's Adventures of a Young Man), de Martin Ritt, dans le rôle de Ad Francis, Le Batteur
  • 1963 : Le Plus Sauvage d'entre tous (Hud), de Martin Ritt, dans le rôle de Hud Bannon
  • 1963 : La Fille à la casquette (A New Kind of Love),de Melville Shavelson, dans le rôle de Steve Sherman
  • 1963 : Pas de lauriers pour les tueurs (The Prize), de Mark Robson, dans le rôle de Andrew Craig
  • 1964 : Madame croque-maris (What a Way to Go!), de J. Lee Thompson, dans le rôle de Larry Flint
  • 1964 : L'Outrage (The Outrage), de Martin Ritt, dans le rôle de Juan Carrasco
  • 1965 : Lady L, de Peter Ustinov, dans le rôle de Armand
  • 1966 : Détective privé (Harper), de Jack Smight, dans le rôle de Lew Harper
  • 1966 : Le Rideau déchiré (Torn Curtain), de Alfred Hitchcock, dans le rôle de Professeur Michael Armstrong
  • 1967 : Hombre de Martin Ritt, dans le rôle de John Russell
  • 1967 : Luke la main froide (Cool Hand Luke), de Stuart Rosenberg, dans le rôle de Lucas 'Luke' Jackson
  • 1968 : Évasion sur commande (The Secret War of Harry Frigg), de Jack Smight, dans le rôle de Harry Frigg
  • 1969 : Virages (Winning), de James Goldstone, dans le rôle de Frank Capua
  • 1969 : Butch Cassidy et le Kid (Butch Cassidy and the Sundance Kid), de George Roy Hill, dans le rôle de Butch Cassidy
  • 1970 : WUSA (WUSA), de Stuart Rosenberg, dans le rôle de Rheinhardt
  • 1971 : Le Clan des irréductibles (Sometimes a Great Notion), de Paul Newman, dans le rôle de Hank Stamper
  • 1972 : Les Indésirables (Pocket Money), de Stuart Rosenberg, dans le rôle de Jim Kane
  • 1972 : Juge et hors-la-loi (The Life and Times of Judge Roy Bean), de John Huston, dans le rôle de Judge Roy Bean
  • 1973 : Le Piège (The MacKintosh Man), de John Huston, dans le rôle de Joseph Rearden
  • 1973 : L'Arnaque (The Sting), de George Roy Hill, dans le rôle de Henry Gondorff aka Shaw
  • 1974 : La Tour infernale (The Towering Inferno), de John Guillermin et Irwin Allen, dans le rôle de l'architecte Doug Roberts
  • 1975 : La Toile d'araignée (The Drowning Pool), de Stuart Rosenberg, dans le rôle de Lew Harper
  • 1976 : Buffalo Bill et les indiens (Buffalo Bill and the Indians, or Sitting Bull's History Lesson), de Robert Altman, dans le rôle de William F. 'Buffalo Bill' Cody
  • 1976 : La Dernière Folie de Mel Brooks (Silent Movie) de Mel Brooks, dans son propre rôle
  • 1977 : La Castagne (Slap Shot), de George Roy Hill, dans le rôle de Reggie Dunlop
  • 1979 : Quintet, de Robert Altman, dans le rôle de Essex
  • 1980 : Le Jour de la fin du monde (When Time Ran Out...), de James Goldstone, dans le rôle de Hank Anderson
  • 1981 : Le Policeman (Fort Apache the Bronx), de Daniel Petrie, dans le rôle de Murphy
  • 1981 : Absence de malice (Absence of Malice), de Sydney Pollack, dans le rôle de Michael Colin Gallagher
  • 1982 : Le Verdict (The Verdict), de Sidney Lumet, dans le rôle de Frank Galvin
  • 1984: L'Affrontement (Harry & Son), de Paul Newman, dans le rôle de Harry Keach
  • 1986 : La Couleur de l'argent (The Color of Money), de Martin Scorsese, dans le rôle de Fast Eddie Felson
  • 1989 : Les Maîtres de l'ombre (Fat Man and Little Boy), de Roland Joffé, dans le rôle de Gen. Leslie R. Groves
  • 1989 : Blaze, de Ron Shelton, dans le rôle de Gov. Earl K. Long
  • 1990 : Mr. & Mrs. Bridge, de James Ivory, dans le rôle de Walter Bridge
  • 1993 : La Classe américaine, de Michel Hazanavicius, dans le rôle de Dave, le fils de M. Callaghan
  • 1994 : Le Grand Saut (The Hudsucker Proxy), de Joel Coen, dans le rôle de Sidney J. Mussburger
  • 1994 :Un homme presque parfait (Nobody's Fool), de Robert Benton, dans le rôle de Sully Sullivan
  • 1998 : L'Heure magique (Twilight), de Robert Benton, dans le rôle de Harry Ross
  • 1999 : Une bouteille à la mer (Message in a Bottle ), de Luis Mandoki, dans le rôle de Dodge Blake
  • 2000 : En toute complicité (Where the money is), de Marek Kanievska, dans le rôle de Henry Manning
  • 2002 : Les Sentiers de la perdition (Road to Perdition), de Sam Mendes, dans le rôle de John Rooney
  • 2006 : Cars, de John Lasseter, dans le rôle de Doc Hudson

    FILMS (réalisateur)

    1968: Rachel, Rachel
    1971: Le Clan des irréductibles (Sometimes a Great Notion)
    1972: De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (The Effect of Gamma
    Rays on Man-in-the-Moon Marigolds)
    1980: The Shadow Box
    1984: L'Affrontement (Harry and Son)
    1987: La Ménagerie de verre (The Glass Menagerie)

    FILMS (scénariste)

    1984: L'Affrontement (Harry and Son)

    FILMS (producteur)

    1968: Rachel, Rachel
    1970: Portrait d'une enfant déchue (Puzzle of a Downfall Child)
    1971: Le Clan des irréductibles (Sometimes a Great Notion)
    1972: De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (The effect of gamma
    rays on Man-in-the-Moon Marigolds)

    FILMS (producteur exécutif)

    1969: Butch Cassidy et le Kid (Butch Cassidy and the Sundance Kid)
    1972: Juge et hors-la-loi (The Life and Times of Judge Roy Bean), de John Huston

    SPORT AUTOMOBILE

    Paul Newman a découvert le sport automobile en 1968, à l'occasion du tournage du film Winning (Virages en français) dans lequel il jouait le rôle principal, celui d'un pilote des 500 miles d'Indianapolis tentant de concilier sa carrière et sa vie sentimentale.

    Tombé littéralement amoureux de ce sport, il met alors à profit son aisance financière pour entamer parallèlement à sa carrière d'acteur une carrière de pilote de course. Compte tenu de son âge déjà avancé, Newman ne peut évidemment pas viser les sommets, mais il parvient tout de même à décrocher la deuxième place des 24 heures du Mans 1979 en équipage avec Rolf Stommelen et Dick Barbour sur une Porsche 935. En 1995, Paul Newman remporte aussi une victoire de catégorie à l'occasion des 24 heures de Daytona.

    La passion de Paul Newman pour la course se matérialise également au début des années 1980 par la création d'une écurie de CART en partenariat avec Carl Haas, une figure bien connue du sport automobile américain. Depuis sa création en 1983, l'écurie Newman/Haas Racing est devenue l'une des plus célèbres des courses américaines. Des pilotes tels que Mario Andretti, Michael Andretti, Nigel Mansell, Cristiano da Matta ou plus récemment Sébastien Bourdais y ont notamment brillé. En 2005, à plus de 80 ans, Newman a même repris le volant lors des 24 heures de Daytona en compagnie de ses pilotes Sébastien Bourdais et Bruno Junqueira.

 

RECOMPENSES

 

  • 1957 - Pour : Les feux de l'été - Prix d'interprétation masculine - Festival du cinéma de Cannes, France.
    1957 - Golden Globe - Meilleur espoir masculin, États-Unis.
  • 1962 - Pour : L'arnaqueur - Laurel d'Or - Meilleure interprétation dramatique masculine, États-Unis
    1962 - Pour : L'arnaqueur - Prix du Jury - Meilleur acteur - Festival du cinéma - Mar del Plata, Argentine
    1962 - Pour : L'arnaqueur - BAFTA - Meilleur acteur étranger - British Academy Awards, Royaume-Unis
  • 1964 - Pour : Le plus sauvage d'entre tous - Laurel d'Or - Meilleure interprétation dramatique masculine, États-Unis
    1964 - Golden Globe - Homme favori dans le monde, États-Unis.
  • 1966 - Golden Globe - Homme favori dans le monde, États-Unis
  • 1967 - Prix de la star masculine la plus populaire - Photoplay Awards, États-Unis
  • 1968 - Homme de l'année - Hasty Pudding Theatricals, États-Unis
    1968 - Laurel d'Or - Star masculine de l'année, États-Unis
    1968 - Golden Globe - Homme favori dans le monde, États-Unis
  • 1970 - Pour : Rachel, Rachel - Golden Globe - Meilleur film de cinéma, États-Unis
    1970 - Pour : Rachel, Rachel - Prix NYFCC - Meilleur réalisateur - Cercle des critiques du cinéma de New York, États-Unis
    1970 - Laurel d'Or - Star masculine de l'année, États-Unis
  • 1975 - Gala Tribute - Film Society of Lincoln Center, États-Unis
  • 1983 - Pour : Le verdict - David - Meilleur acteur étranger, Italie
  • 1984 - Prix Cecil B. DeMille - Golden Globes, États-Unis
  • 1986 - Prix pour l'ensemble de sa carrière - Guilde des acteurs de cinéma, États-Unis
    1986 - Prix Pomme d'Or - Star masculine de l'année - Golden Apple Awards, États-Unis
    1986 - Oscar d'Honneur - Academy Awards, États-Unis
  • 1987 - Pour : La couleur de l'argent - Oscar - Meilleur acteur, États-Unis
    1987 - Pour : La couleur de l'argent - Prix NBR - Meilleur acteur - National Board of Review, États-Unis
  • 1994 - Prix Humanitaire Jean Hersholt - Academy Awards, États-Unis
  • 1995 - Pour : Un homme presque parfait - Ours d'Argent - Meilleur acteur - Festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
    1995 - Pour : Un homme presque parfait - Prix NSFC - Meilleur acteur - Société Nationale des Critiques de Cinéma, États-Unis
    1995 - Pour : Un homme presque parfait - Prix NYFCC - Meilleur acteur par le cercle des critiques de cinéma de New York, États-Unis

 

INFOS

 

  • Nom de naissance : Paul Leonard Newman
  • Date et lieu de naissance : 26-01-1925, à Shaker Heights, Ohio, États-Unis
  • Date et lieu du décès : 26-09-2008,  à son domicile de Westport dans le Connecticut Etats-Unis
  • Cause du décès : cancer du poumon, il était âgé de 83 ans
  • Paul Newman a été incinéré
  •  
  • Premier mariage : Jackie Witte (décembre 1949 à 1958), 1 fils et deux filles
    Alan Scott Newman (né le 23 septembre 1950 décédé à la suite d'une overdose de drogue le 20 novembre 1978), Susan Kendall Newman (née le 21 février 1953) et Stéphanie (née en 1954).
  • Second mariage : Joanne Woodward (29-01-1958 à 2008) 3 filles
    Elinor Teresa Newman (née le 8 avril 1959, Melissa-Stewart (née le 17 septembre 1961)
    et Claire (Clea) Newman (née en 1965).

 

ANECDOTES

 

  • Il s'inscrit aux prestigieux cours de l'Actors Studio que dirige Elia Kazan et Lee Strasberg. Il a comme camarades Marlon Brando, Natalie Wood, Eva Marie Saint ou encore James Dean. Le trio Brando-Dean-Newman forcent l'admiration de la classe.
  • Classé régulièrement dans les 20 plus grandes stars du siècle et parmi les 20 plus sexy.
  • Livre : Harry et fils (L'affrontement) dont il a tiré un film.
  • En mai 2007, il annonce la fin de sa carrière cinématographique.
  • Ancien fumeur, Newman avait appris cette année qu'il souffrait d'un cancer du poumon et était soigné à New York.
  • Il détestais qu'on l'appelle " Blue Eyes ".
  • Marqué par la décès de son fils par overdose, Paul Newman a joué un rôle important dans le Mouvement pour les droits civiques, a participé à certaines campagnes du Parti démocrate et a pris part à des conférences pour le désarmement nucléaire.
  • Il fut en 1968 délégué du Connecticut à la Convention Nationale Démocratique de Chicago, et figura rapidement en bonne place sur la "liste noire" de Richard Nixon.
  • Possède The Hole In The Wall Gang Camp (pour enfants en phase terminale) et The Scott Newman Foundation (réhabilitation de drogués et alcooliques).
  • Dans les années 80, il a mis sur pied une société, Newman's Own, connue pour les vinaigrettes à son effigie.
  • Tous les bénéfices de Newman's Own sont reversés à des oeuvres caritatives. Selon le site web de l'entreprise, plus de 200 millions de dollars ont été distribués à ce jour. 

 

Source : Wikipedia

 

Autres biographies

 

 

 

 

 

Livre funéraire  l  Vidéos  l  Accueil du site  l  Page précédente

 

 

© Reproduction interdite

 

 

Nbv:179218
Nbv/j:75
Nbv en ligne:1

 

 

 

Revenir en Haut