James Dean devrait avoir : 86 ans

La vie de James Dean est un mythe depuis plus de trente ans. Elle ressemble à un script que l'esprit de l'acteur aurait commencé à écrire dès l'enfance. James Byron Dean est né à Marion, Indiana, le 8 février 1931, de Winton et Mildred Dean. Son passe-temps favori consiste à improviser des pièces de théâtre avec sa mère à l'aide de figurines et d'une scène miniature. Sa mère meurt de cancer alors qu'il n'a que neuf ans.

Ces quelques faits marqueront sa vie de façon permanente et unique. La légende de James Dean commence à se dessiner dès sa première récitation d'un poème dramatique lors d'une réunion du Syndicat de Chrétiennes pour la Tempérance. L'effroi que produit son personnage de Frankenstein dans la comédie "Autant en emporte le Vaurien", produite par son lycée, ne fait que l'accentuer.

 

Mais c'est son interprétation du Grand-Père Vanderholf de la pièce "Tu ne peux pas l'emporter avec toi" produite par Fairmount High School qui annonce sa gloire à venir. Ses plus grands triomphes se produisent après une période de recherche de contrat à Los Angeles et à New York. Il obtient le premier au théâtre, à Brodway, dans le rôle deBachir de "L'Immoraliste".

C'est le cinéma qui ensuite le consacre: Caleb Trask dans "A l'Est d'Eden", Jim Stark dans "La Fureur de Vivre", et Jett Rink dans "Géant". Ces rôles inoubliables confirment le génie dramatique de James Dean. Sa vie, en revanche, cinnaît une série d'échecs, comme son histoire d'amour avec une autre étoile, Pier Angeli, dont il ne guérira jamais totalement. James Dean était-il capable detrouver le bonheur? De l'accepter? Ou était-il destiné à souffrir comme les personnages de fiction qu'il incarnait? Où, en effet, s'arrête la légende et où commence la vie? Pour l'auteur les deux sont intriquées; ses rôles au théâtre et au cinéma se reflétant de plus en plus dans sa réalité. A-t-il été victime de son succès? Ou était-il simplement un jeune acteur surdoué et très dédié à son art dont l'influence se ressent avec force encore de nos jours. A l'exeption de Jett Rink, les personnages incarnés par James Dean triomphent du désespoir et surmontent les obstacles érigés sur le chemin de leur quête.

Seul, Jett Rink sombre à jamais dans le désespoir, victime de sa propre ambition. James Dean est aussi un coureur automobile passionné. Dans ce domaine aussi sa quête d'absolu le propulse vers de nouveaux sommets. Mais l'achat d'une puissante Porsche Spyder, alors qu'il tourne "Géant", se révèle fatale. James Dean meurt à 17h45 le 30 septembre 1955 après que sa Porsche eut percuté la Ford Sedan conduite par Donald Turnupseed, au carrefour des routes de Californie 466 et 41. Sa mort provoque une émotion considérable. Craignant des réactions violentes de ses fans, la Warner Brothers est contraite d'annoncer la sortie posthume et anticipée de son dernier film "Géant".

FILMS

  • 1951 : Baïonette au canon (Fixed Bayonets!) de Samuel Fuller
  • 1952 : La Polka des marins (Sailor Beware) de Hal Walker
  • 1952 : Qui donc a vu ma belle ? (Has Anybody Seen My Gal?) de Douglas Sirk
  • 1953 : L’Homme de bonne volonté (Trouble Along the Way) de Michael Curtiz
  • 1955 : À l'est d’Éden (East of Eden) d’Elia Kazan
  • 1955 : La Fureur de vivre (Rebel Without a Cause) de Nicholas Ray
  • 1956 : Géant (Giant) de George Stevens

TELEVISION

  • Father Peyton’s Family Theatre, Hill Number One (25 mars 1951)
  • The Web, Sleeping Dogs (20 février 1952)
  • Studio One, Ten Thousand Horses Singing (3 mars 1952)
  • Lux Video Theater, The Foggy, Foggy Dew (17 mars 1952)
  • Kraft Television Theater, Prologue to Glory (21 mai 1952)
  • Studio One, Abraham Lincoln (26 mai 1952)
  • Hallmark Hall of Fame, Forgotten Children (2 juin 1952)
  • The Kate Smith Show, Hounds of Heaven (15 janvier 1953)
  • Treasury Men In Action, The Case of the Watchful Dog (29 janvier 1953)
  • You Are There, The Capture of Jesse James (8 février 1953)
  • Danger, No Room (14 avril 1953)
  • Treasury Men In Action, The Case of the Sawed-Off Shotgun (16 avril 1953)
  • Tales of Tomorrow, The Evil Within (1er mai 1953)
  • Campbell Soundstage, Something For An Empty Briefcase (17 juillet 1953)
  • Studio One Summer Theater, Sentence of Death (17 août 1953)
  • Danger, Death Is My Neighbor (25 août 1953)
  • The Big Story, Rex Newman, Reporter for the Globe and News (11 septembre 1953)
  • Omnibus, Glory In Flower (4 octobre 1953)
  • Kraft Television Theater, Keep Our Honor Bright (14 octobre 1953)
  • Campbell Soundstage, Life Sentence (16 octobre 1953)
  • Kraft Television Theater, A Long Time Till Dawn (1er novembre 1953)
  • Armstrong Circle Theater, The Bells of Cockaigne (17 novembre 1953)
  • Robert Montgomery Presents the Johnson's Wax Program, Harvest (23 novembre 1953)
  • Danger, The Little Women (30 mars 1954)
  • Philco TV Playhouse, Run Like A Thief (5 septembre 1954)
  • Danger, Padlocks (9 novembre 1954)
  • General Electric Theater, I'm A Fool (14 novembre 1954)
  • General Electric Theater, The Dark, Dark Hour (12 décembre 1954)
  • U.S. Steel Hour, The Thief (4 janvier 1955)
  • Lux Video Theatre, The Life of Emile Zola (10 mars 1955)
  • Schlitz Playhouse of Stars, The Unlighted Road (6 mai 1955)

 

RECOMPENSES

 

  • 1955 : nomination à l'Oscar posthume du meilleur acteur pour À l'est d'Eden
  • 1956 : nomination à l'Oscar posthume du meilleur acteur pour Géant
  • 1956 : Golden Globe (posthume) du meilleur acteur dans un drame pour À l'est d'Eden
  • 1957 : Henrietta Award (posthume)

 

INFOS

 

  • Nom de naissance : James Byron Dean
  • Date et lieu de naissance : 08-02-1931, à Marion, Indiana, États-Unis
  • Date et lieu du décès : 30-09-1955 au carrefour route 466 et 41, à Cholame (Californie, États-Unis)
  • Il est enterré dans le Park Cemetery à Fairmount. Il aura appliqué à la lettre sa devise : « Il faut vivre vite, mourir jeune, faire un beau cadavre ».
  • James Dean est enterré dans le Park Cemetery à Fairmount (Indiana aux États-Unis.)
  •  
  • Cause du décès : Accident de voiture au volant d'une Porche 550 Spyder, il avait à 24 ans.

 

 

 

L'ACCIDENT

  • James Dean était passionné de course automobile et avait plusieurs victoires à son actif. Un de ses loisirs favoris était de rouler à fond dans les rues de Los Angeles (il semait les voitures de police). James Dean voulait participer à une compétition automobile au Nord de la Californie. Aussi est-il parti tôt le matin de Los Angeles, avec pour passager Rolf Wutherich qui était son mécanicien. Durant le trajet, il fut arrêté par un contrôle de police et reçut une contravention pour excès de vitesse.
  • Après avoir roulé presque 4 heures, James Dean allait traverser Cholame, une petite ville de Californie. À ce moment-là, un jeune étudiant, Donald Turnupseed, arriva de la route 41 au volant d'une Ford Sedan. James Dean, lui, était sur la US Highway 466. Le jeune étudiant coupa la priorité, probablement parce qu'il ne pensait pas que le bolide arrivait aussi vite. On a évoqué aussi le manque de visibilité : en effet la Porsche de James Dean est une voiture très basse. Les deux voitures se percutèrent de plein fouet selon deux policiers témoins de la scène. Le passager de la voiture, Rolf Wutherich, heurte le tableau de bord avant d'être projeté hors de la voiture. Le jeune étudiant s’en sortira avec seulement quelques hématomes. James Dean, quant à lui, est tué sur le coup. Son décès est annoncé à 17h59 le 30 septembre 1955.
  • James Dean venait de terminer le tournage de Giant (Géant). Ironie du sort, une clause de son contrat lui interdisait les courses automobiles ou les conduites dangereuses durant toute la durée du tournage. Il avait tourné peu de temps avant un clip pour la prévention routière, incitant les gens à rouler prudemment.
  • Il est enterré dans le Park Cemetery à Fairmount. Il aura appliqué à la lettre sa devise : « Il faut vivre vite, mourir jeune, faire un beau cadavre ».
  • L’étudiant qui avait coupé la priorité à James Dean mourut d’un cancer en 1995, craignant toute sa vie de subir la vindicte des fans de James Dean.

 

ANECDOTES

 

  • Fils de : Winton Dean et de Mildred Wilson (décédée 14.04.1940 à l'âge de 29 ans)
    Son roman préféré : Le petit prince, d'Antoine de Saint-Exupéry.
    À suivi des cours de Lee Strasberg à l'Actors Studio.
  • Phrase préférée de l'acteur « L’essentiel est invisible pour les yeux ».

 

Source : Wikipedia

 

Autres biographies

 

 

 

 

 

 

Livre funéraire  l  Vidéos  l  Accueil du site  l  Page précédente

 

 

© Reproduction interdite

 

 

Nbv:179218
Nbv/j:75
Nbv en ligne:1

 

 

 

Revenir en Haut