Charlton Heston devrait avoir : 93 ans

Charlton Heston est un acteur, réalisateur et scénariste américain. Son nom véritable est John Charles Carter et il est né le 4 octobre 1923 à Evanston dans l'Illinois. Il meurt âgé de 84 ans le 5 avril 2008.
En 1944, il rentre dans la United States Army Air Corps et sert 2 ans dans un B-25.

Il va rapidement devenir l'acteur spécialiste des rôles historiques dans les grandes superproductions d'Hollywood des années 1950 et 1960. Cette orientation est rendue possible par la carrure athlétique de l'acteur et un visage rude. C'est ainsi qu'au cours de sa carrière Charlton Heston a été successivement Moïse, le Cid, Saint Jean Baptiste, Marc-Antoine à deux reprises, le général Gordon, le président Jackson, Henri VIII et Richelieu.

Révélé dans Sous le plus grand chapiteau du monde en 1952, il obtient la consécration avec Les Dix Commandements de Cecil B. DeMille en 1956, puis surtout avec Ben-Hur de William Wyler en 1959, pour lequel il obtient un Oscar. Le Cid (1961), puis Les 55 jours de Pékin (1963), aux côtés d'Ava Gardner, et enfin Antoine et Cléopâtre en 1972 qu'il met lui-même en scène, confirment son intérêt pour les films à grand spectacle. A cette époque, Charlton Heston participe activement à la vie civique : Marche pour les droits du peuple noir, membre et puis président de l' Actor Guild, participation à des films engagés (ainsi en 1970, King a filmed record ...Montgomery to Memphis de Sidney Lumet).

Mais il sent que le genre " grand spectacle" s'essoufle et réussit sa reconversion vers les films d'anticipation au début des années 1970 avec Le survivant (1971) (Première adaptation du roman "Je suis une légende"), dans lequel, seul rescapé d'une terre dévastée par le vampirisme, il doit chaque nuit renouveler un éternel combat pour la survie. Il joue aussi dans Soleil vert (1973), mettant en scène un monde dystopique et surpeuplé. Mais dans cette seconde carrière, son film le plus célèbre reste La Planète des singes, tourné en 1968 par Franklin J. Schaffner.

Il est membre honorifique à vie de la National Rifle Association américaine (Association nationale des armes à feu, NRA) dont il a été le président. Cette association, pour laquelle Charlton Heston s'est beaucoup impliqué en participant notamment à de nombreux clips télévisuels, défend avec acharnement le deuxième amendement à la constitution américaine autorisant la possession d'armes à feu pour les particuliers.

FILMS

 

RECOMPENSES

 

  • 1956 - Prix Pomme d'Or - Acteur le plus coopératif - Golden Apple Awards, États-Unis
  • 1960 - Pour : Ben-Hur - Oscar - Meilleur acteur, États-Unis
  • 1962 - Golden Globe - Star masculine favorite dans le monde, États-Unis
  • 1967 - Prix Cecil B. DeMille - Golden Globes, États-Unis
  • 1969 - Pour : Will Penny le solitaire - Will Penny - Wrangler de Bronze - L'interprétation dans un film de cinéma - Western Heritage Awards, États-Unis
  • 1972 - Prix pour l’ensemble de sa carrière - Guilde des acteurs de cinéma, États-Unis
  • 1978 - Prix Humanitaire Jean Hersholt - Academy Awards, États-Unis
  • 1984 - Prix pour l'ensemble de sa carrière - Convention ShoWest, États-Unis

 

INFOS

 

  • Nom de naissance : John Charles Carter
  • Date et lieu de naissance : 04-10-1924, à Evanston, Illinois, États-Unis
  • Date et lieu du décès : 05-04-2008, à Beverly Hills, Californie, États-Unis.
  • Cause du décès : Maladie d'Alzheimer à 84 ans
  • Le corps de Charlton Heston a été incinéré
  •  
  • Marié jusqu'à son décès à Lydia Clarke (17 mars 1944 - mars 2008)
    2 enfants.
    1 fils : l'acteur Fraser Clarke Heston (né le 12 février 1955)
    1 fille adoptive : Holly Ann Heston (Née en 1961)

 

ANECDOTES

 

  • En 1944, il épouse Lydia Clarke, qu'il a rencontrée à la Northwestern University. Leur mariage tiendra 64 ans, jusqu'à son décès. Le couple a eu deux enfants, Fraser et Holly Ann.
  • Fils de Russell Whitford Carter (garde forestier) et de Lilla Charlton Carter.
  • John Charlton Carter - Heston était le nom de son beau-père. Il monte sur les planches pour la première fois à l'âge de cinq ans, dans une pièce de l'école où il incarne le Père Noël, avant d'étudier l'art de la comédie à la Northwestern University et de décrocher son premier rôle à l'écran en 1941 dans un "Peer Gynt" réalisé par un camarade d'université.
  • Il décroche son premier rôle à l'écran en 1941. Un début de carrière mis entre parenthèse le temps de la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle il sert comme artilleur dans l'Army Air Corps.
  • L'acteur s'engage très tôt en politique. Dans les années 1960, il milite en faveur du mouvement des droits civiques. Il fait campagne pour les candidats démocrates à la présidentielle, Adlai Stevenson contre Dwight Eisenhower, puis John Kennedy contre Richard Nixon. Mais en 1972, il se détourne des démocrates, en choisissant de soutenir son vieil ami, l'ancien acteur Ronald Reagan dans sa conquête de la Maison blanche.
  • Plus fameux sera son personnage d'astronaute perdu sur "La planète des singes" en 1968. Il imposera que ce George Taylor soit tué dans la suite réalisée en 1970 ("Le secret de la planète des singes") afin de ne pas avoir à le jouer indéfiniment. C'est le succès du film qui lui ouvrira la porte des films de science-fiction puis des films-catastrophe dans les années 1970.
  • Après sa brillante carrière cinématographique, Charlton Heston, acteur consensuel, prend une direction beaucoup plus controversée. Il est élu à la tête de la National Rifle Association (NRA). Il sera président du puissant lobby des armes à feu aux Etats-Unis de 1998 à 2003, un fauteuil qu'il abandonne alors qu'est diagnostiquée sa maladie d'Alzheimer.
  • L'ancien acteur s'affiche sur le podium, carabine antique à la main. A l'adresse des défenseurs d'un renfort du contrôle sur la circulation des armes à feu, dont le port est garanti par le deuxième amendement de la Constitution américaine, il répète à l'envi : "Si vous la voulez, il faudra me passer sur le corps". Une véhémence qui lui vaut d'apparaître à ses dépens dans le film satirique Bowling for Columbine, de Michael Moore. Mais du côté des républicains, le discours fait recette.
  • Son fils lui a permis de retrouver le décor de sa jeunesse en écrivant le scénario de "La Fureur Sauvage" où il incarne un vieux trappeur des Montagnes Rocheuses.
  • En 1978, il a fait paraître son journal consacré à sa vie artistique de 1956 à 1976 : "An Actor's Life" et dans les années 80, il a consacré l'essentiel de son activité à la Télévision.
  • On a pu le voir notamment dans l'épisode 14 de la saison 4 de Friends.
  • En 2003, il reçoit des mains de George W. Bush, la médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction civile aux États-Unis.
  • Son étoile se trouve au Walk of Fame, 1620 sur Vine Street.

 

Source : Wikipedia

 

Autres biographies

 

 

 

 

 

 

Livre funéraire  l  Vidéos  l  Accueil du site  l  Page précédente  

 

 

© Reproduction interdite

 

 

Nbv:172851
Nbv/j:84
Nbv en ligne:1

 

 

 

Revenir en Haut