Charlie Chaplin devrait avoir : 128 ans

Sir Charles Spencer dit Charlie Chaplin est né le 16 Avril 1889 (quatre jours avant Hitler, avait-il fait spécifier à un journaliste) dans East Lane à Walworth, Londres ( quartier pauvre ). Mais selon des "spécialistes" de Chaplin, « il n'existe aucun acte de naissance, ni extrait de baptême » prouvant les faits de ce que Chaplin dit lui-même. Un mystère plane donc sur ses origines...

Son père, Charles Senior, chanteur de music-hall, était connu pour sa voix de baryton. Grand buveur, il mourut à l'âge de 37 ans d'une cirrhose du foie. Chaplin en parlant de lui, dira qu'il ne l'a presque pas connu mais aura remarqué son côté silencieux et mélancolique.   Sa mère Hannah Hill, possédait elle aussi la passion de la scène. Grande danseuse d'opérette ou actrice, elle paraissait sous le nom de Lily Harley (Chaplin aimait beaucoup sa mère).

 

Chaplin aimait beaucoup sa mère. Il raconte dans sa biographie qu'un soir, Hannah perdit la voix alors qu'elle chantait. Le public la hua et Charlie voyant cela, décida de prendre la relève. Il n'avait que 5 ans et ce fut pour lui sa première prestation et pour sa mère, la dernière. Se retrouvant donc sans ressources seule avec ses deux enfants (Charlie et Sydney) en plus d'une santé déclinante, «elle fut admise au dispensaire en juin 1894 et ses deux enfants furent confiés à l'Assistance publique, qui les plaça à l'école de Hanwell... ». Plus tard, alors que Chaplin sera sous le signe de la gloire, elle viendra habiter près de chez lui dans la région californienne et elle y restera jusqu'à sa mort le 28 août 1928.

Hannah eut trois fils mais de pères différents. Le plus vieux, Sydney, dont on ignore le nom de son père biologique, et Charlie (le deuxième) ont vécu ensemble à peu près les mêmes événements: l'école Hanwell, déménagent souvent, commencent à travailler jeunes et la troupe de théâtre de Fred Karno. Né le 6 août 1885, Sydney deviendra plus tard, "le bras droit" ou conseiller de son jeune frère. Le troisième fils d'Hannah ne vivra pas parmi eux. Six mois après sa naissance, Wheeler Dryden né le 31 août 1892, fut enlevé par son père. En 1917, cependant, il deviendra un employé permanent du studio de Chaplin. Quand Hannah perdit son emploi, il fut contraint d'accepter son sort, même s'il éprouvait de la honte d'aller à l'hospice et ce malgré son jeune âge. Ce fut pour lui toute une épreuve que de quitter sa mère.

Quelques semaines après l'hospice, il fut transféré à l'école de Hanwell pour les orphelins et enfants abandonnés. Il y restera environ un an avant que sa mère revienne chercher lui et Sydney. Il continua tout de même ses études jusqu'à ce qu'il rentre dans une troupe de danseurs à claquettes : Les Huits Gars du Lancashire. Il y restera pendant quelques temps. Plus tard, sa mère retourna à l'hospice, laissant son fils seul alors que Sydney s'était engagé dans la marine. Il a fallu qu'il se débrouille seul pour subvenir à ses besoins.

En 1908, il signe un contrat avec Fred Karno pour être dans sa troupe de théâtre. C'est grâce à son frère si celui-ci s'engage. Après plusieurs emplois et plusieurs troupe de théâtres que Chaplin a fait, Fred Karno, qui était un nom connu au-delà des frontières de l'Angleterre, lui donne l'occasion de se faire connaître. Et ce jeune homme de 19 ans devint une vedette. Il a joué dans plusieurs sketchs et pièces de théâtre. Après une première tournée aux États-Unis, il s'y installa en 1912. Chaplin apparut pour la première fois à l'écran en 1913 dans une production de la Keystone Film Company sous la direction de Mack Sennett. Il crée le personnage mondialement célèbre de Charlot dans le film Charlot est content de lui (Kid Auto Races at Venice, 1914) de Henry Lehrman.

Très vite, il devint lui-même réalisateur et, reprenant le personnage de Charlot, il le mit en scène dans plus de 70 films parmi lesquels le Vagabond (The Tramp, 1915). Successivement associé à diverses sociétés de production (la Essanay Film Company, la Mutual Film Company et la First National Film Company), il finit par créer son propre studio à Hollywood, en 1918. Chaplin développa progressivement son personnage, passant du stéréotype enjoué et bouffon à un personnage de plus en plus complexe qui, tout en restant comique, prit une dimension mélodramatique. En 1919, il fonda avec D.W. Griffith, Douglas Fairbanks et Mary Pickford, la société de production United Artists Corporation, et en fut membre jusqu'en 1952. Parmi ses très nombreux films, on peut citer le Gosse (The Kid, 1921), le Pèlerin (The Pilgrim, 1923), la Ruée vers l'or (The Gold Rush, 1925), le Cirque (The Circus, 1928), les Lumières de la ville (City Lights, 1931), les Temps modernes (Modern Times, 1936), le Dictateur (The Great Dictator, 1940), Monsieur Verdoux (1947), Limelight (1952) et Un roi à New York (A King in New York, 1957). Son dernier film, la Comtesse de Hong Kong (A Countess from Hong Kong, 1967), en couleurs, reste très peu connu. Il composa en outre la musique de la plupart de ses films.

Chaplin affina constamment son jeu d'acteur en s'inspirant du mime et du clown, alliant une grâce acrobatique, des gestes expressifs et une grande éloquence faciale. Son rôle de Charlot, symbole de l'individualité triomphante contre l'adversité et la persécution, a fait de lui une sorte de tragi-comédien. L'avènement du cinéma parlant allait à l'encontre de son style, de l'efficacité de la pantomime dont dépendait son imagination créative. Il ne produisit que peu de parlant.

Ses films prirent peu à peu une dimension politique ! Encore absente des Lumières de la ville, elle fut manifeste dans les Temps modernes où il fait une description virulente du travail à la chaîne. Dans ces deux premiers parlants, Charlot reste cependant silencieux. Abandonnant par la suite le personnage du vagabond, il endossa des rôles différents. Marquant cette transition, le Dictateur, véritable pamphlet anti-hitlérien, utilise toutes les ressources du parlant. Chaplin traita ses sujets en mélangeant satire et pathétique, et en révélant un amour de l'humanité et de liberté individuelle.

En 1947, Chaplin fut accusé de sympathies communistes par la Commission des activités anti-américaines. L'hostilité à son égard ne désarma pas et, en 1952, il quitta les États-Unis pour l'Europe. Un roi à New York, tourné en Grande-Bretagne en 1957, contient une violente condamnation de l'obscurantisme du maccarthysme. Installé en Suisse, il ne retournera qu'une seule fois aux États-Unis pour y recevoir un oscar récompensant sa contribution à l'industrie cinématographique. Il fut anobli par la reine d'Angleterre en 1975. Il mourut le 25 décembre 1977, à Corsier-sur-Vevey, en Suisse.

 

 

RECOMPENSES

 

  • 1974 - Prix DGA - Membre honoraire à vie - Guilde des réalisateurs américains, États-Unis
    1974 - Pour : Le dictateur - Prix Jussi - Meilleur réalisateur de film Étranger, Jussi Awards, Finlande
    1974 - Pour : Les feux de la rampe - Prix Jussi - Meilleur réalisateur de film Étranger, Jussi Awards, Finlande
    1973 - Pour : Les feux de la rampe - Oscar de la meilleure musique, États-Unis.
    1972 - Prix d'Honneur - Academy Awards, États-Unis
    1972 - Lion d'Or - Pour sa carrière - Festival du cinéma de Venise, Italie
    1972 - Gala Tribute - Film Society of Lincoln Center, États-Unis
    1959 - Prix d'Honneur - Bodil Awards, Danemark
    1953 - Pour : Monsieur Verdoux - Prix ruban bleu - Blue Ribbon Awards, Tokyo, Japon
    1953 - Pour : Les feux de la rampe - Ruban d'Argent - Meilleur film étranger par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
    1949 - Pour : Monsieur Verdoux - Bodil - Meilleur film américain, Danemark
    1940 - Pour : Le dictateur - Prix NYFCC - Meilleur acteur - Cercle des critiques de cinéma de New York, États-Unis
    1928 - Pour : Le cirque - Prix honoraire - Academy Awards, États-Unis

NOMINATIONS

  • 1941 : Nommé pour l'Oscar du meilleur acteur avec Le Dictateur
  • 1941 : Nommé pour l'Oscar du meilleur film avec Le Dictateur
  • 1941 : Nommé pour l'Oscar du meilleur scénario original avec Le Dictateur
  • 1947 : Nommé pour l'Oscar du meilleur scénario original avec Monsieur Verdoux

 

INFOS

 

  • Nom de naissance : Charles Spencer Chaplin - Surnom : Charlie, Charlot
  • Date et lieu de naissance : 16-04-1889, à Walworth, Londres, Royaume-Uni 
  • Date et lieu du décès : 25-12-1977, à Corsier-Sur-Vevey, Suisse
  • Cause du décès : De mort naturelle à son domicile pendant son sommeil, à l'âge de 88 ans
  • Charlie Chaplin est enterré au  cimetière de Corsier-sur-Vevey en Suisse
  •  
  • Divorcé de Mildred Harris (23-10-1918 - 1920)
    1 Fils : Norman Spencer Chaplin (Mort-né, le 07-07-1919)
  • Divorcé de Lita Grey (26.11.1924 - 25.08.1926)
    2 fils : Charlie Chaplin, Jr. (1925 - 1968), Sydney Chaplin (1926)
  • Divorcé de l'actrice Paulette Goddard (1936 - 1942)
  • Marié jusqu'à décès à Oona O'Neill (16.06.1943 - 1977) 8 enfants.
    Les huit enfants de Oona O'Neill et Charles Chaplin : Geraldine Chaplin, Josephine Chaplin,
    Christopher Chaplin, Jane, Eugene, Michael Chaplin, Victoria Chaplin, et Annette-Emilie

 

 

ANECDOTES

 

  • Son père, Charles Chaplin Sr., un chanteur de cabarets et sa mère, Hannah Hill, est une modeste actrice (Lili Harley sur scène).
    Toute la famille Chaplin émigre en aux États-Unis dans l'espoir de gagné correctement leur vie.
  • Sa carrière dura 54 ans, il réalisa 81 films, cinq seulement étaient des films parlants.
  • Avant même d'avoir 30 ans, il avait déjà 67 films à son actif.
  • En 1947, Chaplin fut accusé de sympathies communistes par la Commission des activités anti-américaines. L'hostilité à son égard ne désarma pas et, en 1952, il quitta les États-Unis pour l'Europe.
  • J.Edgar Hoover fut diercteur de FBI durant près de 50 ans. Le dossier qu'il avait monté contre Charlie contenait à lui seul 1900 pages.
  • Grand ami de Douglas Fairbanks Sr. (23 mai 1883 - 12 décembre 1939) à Denver, Colorado, à la suite d'une crise cardiaque.
  • Douglas Fairbanks Sr., Mary Pickford, David Wark Griffith et Chaplin ont fondé la United Artists en 1919, Mary Pickford a joué un rôle majeur dans la gestion de la compagnie, elle rivalisait avec Chaplin pour être la vedette la mieux payée d'Hollywood. L'actrice chèrie d'hollywood a vécu jusqu'à ses 86 ans. 16 mars 1885 : Naissance de Sidney John Hill, allias Sidney Chaplin, demi-frère de Charles Chaplin.
  • En 1928 il perd sa mère qu'il a sortie de l'hôpital psychiatrique en Angleterre pour prendre soin d'elle au États-Unis six ans auparavant
  • En 1975 il devint Sir Charles Chaplin, c'est la reine Elizabeth II qui lui conféra a titre honorifique au palais de Buckingham, à Londres.
  • Un oscar spécial de l'academy Award le jour de ses 83 ans quelques jours plus tard il quitte Hollywood pour retourner chez lui en Suisse.
  • Charlie est mort à 88 ans, le jour de Noël en 1977 chez lui à Corsler-sur-Vevey en Suisse entouré de sa femme Oona, de leurs enfants et de leurs petits-enfants.
  • Le cercueil de Charlie Chaplin a été volé le 2 mars 1978 au cimetière de Corsier-sur-Vevey. Onze semaines plus tard, il est retrouvé dans un champ à Noville, intact ! Actuellement se dresse à cet endroit un monument à la mémoire de Charlie Chaplin, résident « posthume » et involontaire. Ce lieu est après sa tombe et son manoir, l'endroit de visite de nombreux admirateurs.
  • Sa tombe au cimetière de Corsier-sur-Vevey, reçoit beaucoup de visite d'admirateurs. Elle est voisine de celle d'un compatriote et ami, l'acteur James Mason.
  • 1987 : La canne et le chapeau melon de Charlot sont vendus 82 500 livres, environ 105 000 euros.

 

***

 

Autres biographies

 

 

 

 

 

 

Livre funéraire  l  Filmographie  l  Vidéos  l  Accueil du site  l  Page précédente

 

 

© Reproduction interdite

 

 

Nbv:184785
Nbv/j:21
Nbv en ligne:1

 

 

 

Revenir en Haut