Ava Lavinia Gardner devrait avoir : 94 ans

Ava Lavinia Gardner est née à Grabtown, petite ville de Caroline du Nord, le 24 décembre1922, une veille de Noël. Elle est la plus jeune enfant d'une famille de sept, nés de l'union de Mary Elizabeth et Jonas Gardner, un couple de petits producteurs de tabac. En 1926, la famille perd son exploitation et s'installe à Newport News, Virginie, où le père travaille dans une scierie.

Le couple se sépare et la mère s'installe avec ses deux filles. L'enfance d'Ava se passe sans autre histoire particulière. A 18 ans, Ava rend visite à sa soeur Bea, dont le mari est photographe à New York. Ce dernier, fasciné par la beauté de sa belle-soeur, prend une série de portraits qu'il expose dans la vitrine de sa boutique, avant de les envoyer au département "casting" de la MGM. Ava est conviée à faire un essai, à l'issue duquel elle est engagée pour un salaire hebdomadaire de 50 dollars: "Elle ne sait pas parler, elle ne sait pas jouer, mais c'est une sacrée fille!" décrète Louis B.Mayer.

 

De 1941 à 1944, la jeune starlette apprend son métier en faisant une multitude d'apparitions, le plus souvent non créditées, dans des films dont certains sortent de l'ordinaire: Babes on Broadway (figuration peu remarquée où, rendant sans doute visite à l'élu de son coeur, elle apparaît en spectatrice), We Were Dancing,Reunion in France, Hitler's Mad Man,...
Elle côtoie alors un jeune acteur déjà chevronné, Mickey Rooney. Les deux jeunes gens se marient le 12 janvier 1942 pour divorcer...16 mois plus tard!

Les rôles s'étoffent à peine, tandis qu'en 1945, la jeune actrice épouse le clarinettiste de jazz Artie Shaw, rencontré dans un night-club. Une union, encore plus courte, qui ne dure que douze mois.
En 1946, le réalisateur Robert Siodmak met en scène, pour la firme Universal, un "film noir", racontant sous forme de "flash back" les faits qui ont amené l'assassinat d'un ancien boxeur: the Killers. Il engage deux jeunes acteurs prometteurs, Burt Lancaster, qui interprète le rôle du boxeur, et Ava Gardner, la femme fatale (assez curieusement, et contrairement à ses films MGM, Ava n'est pas doublée dans la séquence chantée).

Le film lance définitivement les deux acteurs qui feront la carrière qu'on leur connaît.
En 1949, devenue vedette à part entière, Ava Gardner donne la réplique à Gregory Peck dans Passion fatale, un film sur le thème de la passion du jeu, réalisé par le même Robert Siodmak.

Les années cinquante seront celles de la consécration pour la femme qu' Hollywood ne va pas tarder à surnommer "le plus bel animal du monde". Dès 1951, Pandora and the Flying Dutchman donne l'occasion à Ava Gardner d'interpréter un de ses rôles les plus célèbres. Le réalisateur Albert Lewin, atypique dans la bulle hollywoodienne, a su renouveler le thème, déjà célèbre à l'Opéra, du "Vaisseau Fantôme".

En novembre 1951, la jeune femme épouse le crooner Frank Sinatra, rencontré en 1950, et qui a divorcé de sa compagne Nancy pour contracter ce mariage. Une troisième union plus aboutie, qui ne sera annulée qu'en juillet 1957 après, il est vrai, trois années de séparation.
Ava aborde alors les genres les plus variés, enchaînant avec la comédie musicale (Show Boat, 1951, où elle est doublée pour le chant), le western (l'Etoile du Destin,1951 et Ride Vaquero, 1952), le film d'aventures (les Neiges du Kilimandjaro, en 1952, avec Gregory Peck et Susan Hayward) et même le "capes et épées" (les Chevaliers de la Table Ronde, 1954), ...
Mais le plus beau est ailleurs...

Déja, en 1953, Ava Gardner fut la rivale de Grace Kelly pour la conquête de Clark Gable. Ce film de John Ford, Mogambo, révèle plus que tout autre l'éclatante beauté de la jeune actrice. Tourné au Kenya, il est ressenti comme une aventure reposante pour la star déjà surmenée. Et tandis que le Prince épousera Grace Kelly, le Roi lui préfèrera Ava Gardner, faisant ainsi le choix de l'expérience!

En 1954, Ava est l'héroïne du drame psychologique réalisé par Joseph Mankiewicz, la Comtesse aux Pieds Nus. Pour l'unique fois de sa carrière, elle est la partenaire de Humphrey Bogart dans ce qui deviendra une pièce essentielle de l'histoire du cinéma américain. François Truffaut écrira: "C'est un des plus beaux portraits de femme que nous ait offert le cinéma, la femme - Ava Gardner - étant la plus belle que nous ait envoyée Hollywood". Ava Gardner est alors au sommet de sa gloire et de son talent.

L'actrice enchaîne les rôles dans d'importantes productions dirigées par des metteurs en scène prestigieux: la Croisée des Destins de George Cukor en 1955, le Soleil se Lève Aussi,de Henry King en 1957, ... En 1955, déçue par Hollywood et en conflit avec la MGM, elle s'installe en Espagne, ce qui lui donne l'occasion de découvrir la tauromachie et... le toréador Luis Miguel Dominguin!

Mais les années passent, plus cruelles pour une femme, surtout lorsqu'il s'agit d'une star.
Bien sûr, la décennie soixante apporte encore son lot de satisfactions, bien que la star se fasse plus discrète: les 55 jours de Pékin, 1963, Nicholas Ray), une superproduction comme nous ne les aimons pas forcément, et, beaucoup mieux, la Nuit de l'Iguane), 1964, John Huston.
C'est pourtant le crépuscule d'une déesse qu'Hollywood ne nous propose désormais qu'épisodiquement.
A l'aube de la cinquantaine, Ava Gardner, installée dans la capitale britannique depuis 1964, s'apprête à devenir un mythe, comme cette Lily Langtry qu'elle incarne dans le beau "western" de John Huston, [film id=8981Juge et hors-la-loi[/film] , en 1972, et qui demeure son dernier rôle intéressant.

Après son retrait du cinéma (1980) et de la télévision (1986), Ava Gardner passe les dernières années de sa vie recluse dans son appartement londonien.
Atteinte d'une broncho pneumonie en 1989 (on peut lire que Frank Sinatra prit à sa charge tous les frais médicaux), l'actrice, partiellement paralysée, décède à Kensington, Angleterre, le 25 janvier 1990. Son corps fut ramené en Caroline du Sud, pour un enterrement auquel n'assista aucun de ses ex-époux.

FILMS

  • 1941 : Fancy Answers
  • 1941 : H.M. Pulham, Esquire
  • 1942 :: We Do It Because
  • 1942 : We Were Dancing de Robert Z. Leonard, une girl
  • 1942 : Joe Smith, American de Richard Thorpe, une spectatrice
  • 1942 : Sunday Punch de David Miller, une spectatrice
  • 1942 : Le Sourire de vos lèvres (This Time for Keeps) de Charles Reisner, la fille dans la voiture
  • 1942 : Kid Glove Killer de Fred Zinnemann, une serveuse
  • 1942 : Calling Dr. Gillespie
  • 1942 : Mighty Lak a Goat
  • 1942 : Quelque part en France (Reunion in France) de Jules Dassin
  • 1943 : Pilot N° 5 de George Sidney, une girl
  • 1943 : Hitler's Madman de Douglas Sirk, Franciska Pritric, une étudiante
  • 1943 : Ghosts on the Loose de William Beaudine, Betty
  • 1943 : Young Ideas de Jules Dassin, une girl
  • 1943 : La Du Barry était une dame (Du Barry Was a Lady) de Roy Del Ruth, non creditée
  • 1943 : L'Ange perdu (The Lost Angel) de Roy Rowland, la fille du vestiaire
  • 1943 : Swing Fever de Tim Whelan, une girl
  • 1944 : Two Girls and a Sailor
  • 1944 : Trois hommes en blanc (Three Men in White) de Willis Goldbeck
  • 1944 : Maisie Goes to Reno d'Harry Beaumont, Gloria Fullerton
  • 1944 : Blonde Fever
  • 1944 : Music for Millions
  • 1945 : She Went to the Races de Willis Goldbeck, Hilda Spots
  • 1946 : Tragique rendez-vous (Whistle Stop) de Léonide Moguy, Mary
  • 1946 : Les Tueurs (The Killers) de Robert Siodmak, Kitty Collins
  • 1947 : Singapour (Singapore) de John Brahm, Linda Grahame/Ann Van Leyden
  • 1947 : Marchands d'illusions (The Hucksters) de Jack Conway, Jean Ogilvie
  • 1948 : Un caprice de Vénus (One Touch of Venus) de William A. Seiter, Vénus
  • 1949 : L'Île au complot (The Bribe) de Robert Z. Leonard, Elizabeth Hintten
  • 1949 : Passion fatale (The Great Sinner) de Robert Siodmak, Pauline Ostrovsky
  • 1949 : Ville haute, ville basse (East Side, West Side) de Mervyn LeRoy, Isabel Lorrisson
  • 1951 : Pandora (Pandora and the Flying Dutchman) d'Albert Lewin, Pandora Reynolds
  • 1951 : Mon passé défendu (My Forbidden Past) de Robert Stevenson, jouant Barbara Beaurevel
  • 1951 : Show Boat de George Sidney, Julie LaVerne
  • 1952 : L'Étoile du destin (Lone Star) de Vincent Sherman
  • 1952 : Les Neiges du Kilimandjaro (The Snows of Kilimanjaro) d'Henry King, Cynthia Green
  • 1953 : Les Chevaliers de la Table ronde (Knights of the Round Table) de Richard Thorpe
  • 1953 : Vaquero (Ride, Vaquero!) de John Farrow
  • 1953 : Mogambo de John Ford, Eloise Y. «Honey Bear» Kelly
  • 1954 : La Comtesse aux pieds nus (The Barefoot Contessa) de Joseph L. Mankiewicz, Maria Vargas
  • 1956 : La Croisée des destins (Bhowani Junction) de George Cukor
  • 1957 : La Petite Hutte (The Little Hut) de Mark Robson
  • 1957 : Le Soleil se lève aussi (The Sun Also Rises) d'Henry King, Lady Brett Ashley, œuvre tirée du roman d'Ernest Hemingway
  • 1958 : La Maja nue (The Naked Maja) d'Henry Koster et Mario Russo
  • 1959 : Le Dernier Rivage (On the Beach) de Stanley Kramer, Moira Davidson
  • 1960 : L’Ange pourpre (The Angel Wore Red) de Nunnally Johnson, Soledad
  • 1963 : Les 55 Jours de Pékin (55 Days at Peking) de Nicholas Ray, la baronne Nathalie Ivanoff
  • 1964 : Sept Jours en mai (Seven Days in May) de John Frankenheimer
  • 1964 : La Nuit de l'iguane (The Night of the Iguana) de John Huston, Maxine Faulk
  • 1966 : La Bible (The Bible… In The Beginning) de John Huston
  • 1968 : Mayerling de Terence Young, l'Impératrice Elizabeth
  • 1970 : Tam Lin (The Ballad Of Tam Lin) de Roddy McDowall
  • 1972 : Juge et hors-la-loi (The Life and Times of Judge Roy Bean) de John Huston, Lily Langtry
  • 1974 : Tremblement de terre (Earthquake) de Mark Robson, Remy Royce-Graff
  • 1975 : La Trahison (Permission to Kill) de Cyril Frankel
  • 1976 : L'Oiseau bleu (The Blue Bird) de George Cukor
  • 1977 : Le Pont de Cassandra (The Cassandra Crossing) de George Cosmatos, Nicole Dressler
  • 1977 : La Sentinelle des maudits (The Sentinel) de Michael Winner, Mlle Logan
  • 1979 : Cité en feu (City on Fire) d'Alvin Rakoff, Maggie Grayson
  • 1980 : The Kidnapping of the President de George Mendeluk, Beth Richards
  • 1981 : Priest of Love de Christopher Miles, Mabel Dodge Luhan
  • 1982 : Regina Roma de Jean-Yves Prate, « Mama »

          FILMS TELEVISION

 

RECOMPENSES

 

  • 1964 - Pour : La nuit de l'iguane - Prix de la meilleure actrice au festival international du film de San Sebastian, Espagne.

 

INFOS

 

  • Nom de naissance : Ava Lavinia Gardner
  • Date et lieu de naissance : 24-12-1922, à Grabtown, Caroline du Nord, États-Unis
  • Date et lieu du décès : 25-01-1990, à Kennington, Royaume-Uni
  • Cause du décès : Pneumonie à l'âge de 67 ans
  • Ava Gardner a été inhumé dans le Sunset Memorial Park, de Smithfield, en Caroline du Nord, à côté de ses frères et de leurs parents, Jonas (1878-1938) et Mollie Gardner (1883-1943). The town of Smithfield now has an Ava Gardner Museum . La ville de Smithfield a maintenant une Ava Gardner Museum
  •  
  • Divorcée de l'acteur Mickey Rooney (10.01.1942 - 21.05.1943)
    Divorcée du compositeur Artie Shaw (17.10.1945 - 25.10.1946)
    Divorcée de l'acteur Frank Sinatra (07.11.1951 - 05.07.1957)

 

 

 

ANECDOTES

 

  • Séductrice ?
    La belle Ava Gardner a été mariée avec Mickey Rooney, Artie Shaw en 1945 et Frank Sinatra de 1951 à 1957. Elle a également entretenu une liaison avec l'acteur Omar Sharif.

 

Source : Wikipedia

 

Autres biographies

 

 

 

 

 

Livre funéraire  l  Vidéos  l  Accueil du site  l  Page précédente 

 

 

© Reproduction interdite

 

 

Nbv:165680
Nbv/j:149
Nbv en ligne:2

 

 

 

 Revenir en Haut